Edito 2012

À l’heure où le décret de 2009 sur les pratiques de lecture et son arrêté d’application, d’une part, contraignent les bibliothécaires à revoir leurs objectifs , leurs missions et leurs pratiques et, d’autre part, amènent plus d’un pouvoir organisateur à recruter des professionnels supplémentaires pour adapter leurs équipes aux nouvelles normes, il est urgent de prendre à bras-le-corps la question de la formation – initiale et continuée – des bibliothécaires en particulier de lecture publique.


À l’heure où le numérique sous toutes ses formes envahit le monde de la lecture et de la documentation et oblige tous ses acteurs à se remettre en question pour satisfaire les usagers effectifs et potentiels, il est urgent de réfléchir ensemble – bibliothécaires, documentalistes et autres maillons de la chaîne du livre – aux conséquences techniques, pratiques, philosophiques et financières de cette évolution inéluctable.


À l’heure où le monde de la lecture publique s’inquiète de connaître la sauce à laquelle il va être mangé en matière de rémunération des auteurs sur le prêt public, à l’heure où la Sabam n’hésite pas à confondre les bibliothèques publiques avec des vaches à lait, il est urgent de s’associer pour mener ensemble les combats.


À l’heure où la Culture passe de plus en plus par la Lecture (elle en est la base indiscutable mais, en outre, dans les petites communes rurales en particulier, les bibliothèques jouent de plus en plus un rôle de pôle culturel), la mise sur pied de partenariats, de co-productions, le mélange des publics deviennent choses indispensables mais ne sont pas toujours de longs fleuves tranquilles. Il est donc urgent de penser ensemble aux méthodes les plus efficaces pour mener ces actions communes et de nouer les liens et contacts qui peuvent servir à tous.


Dans tous ces cas de figures, l’APBD entend prendre sa place pour fédérer les énergies et partager les idées. La nouvelle demande de reconnaissance et le plan quinquennal qu’elle est en train de préparer vont dans ce sens. Cependant, sans vous, professionnels de la lecture et de la documentation, sans votre engagement, rien n’est possible. Rejoignez donc nos rangs pour qu’ensemble nous fassions avancer nos beaux métiers !


Françoise Dury

présidenteP

0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin