Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l'imagination

 

En 2013, l'écrivain Neil Gaiman a donné une conférence à Londres initiée par la Reading Agency.

Cette association a pour mission de transmettre le goût de la lecture et de défendre la place de la lecture et des bibliothèques au sein de la société.

Le discours de Neil Gaiman s'intitulait Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l'imagination,

 sous-titré Une conférence sur le devoir de chaque citoyen d'exercer son imagination et de pourvoir à ce que les autres exercent la leur. 

pq notre futur depend des bib

Dans ce texte, l'écrivain souligne l'enjeu éducatif de la transmission de la lecture-plaisir. Par là-même, il insiste sur l'importance des bibliothèques dans le sens où celles-ci « favorisent l'amour de la lecture » et qu'elles sont « une affaire de liberté. Liberté de lire, liberté d'idées, liberté de communication. C'est une affaire d'éducation (ce qui n'est pas un processus qui prend fin le jour où nous quittons l'école ou l'université), de distraction, de création d'espaces protégés et d'accès à l'information ».

Nous vous proposons de (re)lire ce texte traduit par Patrick Marcel et édité par les éditions Au diable vauvert, dans un contexte où le rôle de la culture et des bibliothèques est parfois mis en péril.

Le texte : Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l'imagination



0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin