La bibliothèque à l’ère du « tout et tout de suite » (Compte rendu n°2 du congrès annuel de l’ABF)

L’ABF a l’habitude de proposer à ses congressistes une conférence inaugurale due à un intervenant qui n’appartient pas à la sphère de la bibliothèque et qui a souvent pourinauguration_abf_2011 effet de secouer l’auditoire. Le lien avec la lecture n’est pas immédiat mais il apparaît en filigrane et laisse des traces dans les mémoires (comme la conception et l’équipement des gares en 2009 ou la perte de la bibliodiversité en 2010).

Cette année à Lille (23-26 juin 2011), pour ouvrir un congrès intitulé « Les bibliothèques au défi de la communication », Olivier Badot (le dernier à droite sur la photo), anthropologue, professeur en Sorbonne et directeur de recherche en marketing, nous livrait sa vision de l’évolution du commerce à la faveur de facteurs comportementaux, sociologiques, démographiques, économiques et technologiques.

La crise actuelle du pouvoir d’achat doit être vue, dit-il, plutôt comme une crise du vouloir d’achat : les pulsions d’achat sont telles que le consommateur a l’impression de disposer de moins de pouvoir d’achat alors que la consommation est objectivement en hausse (en particulier dans le domaine textile) ; l’écart entre la dilatation de l’imaginaire et l’achat réel possible crée une frustration. Pour la combler, il s’agit de prendre plaisir au geste d’achat. Les commerçants soignent donc leurs lieux de vente, y sollicitent les cinq sens, y introduisent le doux, l’affectif jusqu’au caressage (murs capitonnés, fauteuils profonds et accueillants, image publicitaire orientée vers la notion de frottement épidermique asexué..)

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Découverte des mangas

Formation organisée par l’APBD sur base d’une idée originale de la Bibliothèque centrale de Namur

Public concerné : cette formation s’adresse aux bibliothécaires qui souhaitent se familiariser avec ce type de littérature très prisé par les jeunes et les moins jeunes lecteurs.

Objectifs :

-          Connaître le genre, son histoire et ses différentes  écoles , ainsi que l’offre éditoriale actuelle.

-          Savoir choisir et valoriser ce fonds

Contenu :

- Le rôle et les choix des éditeurs
- Le rôle, les choix et le suivi des libraires
- Développement historique, aspect sociétal et valeurs véhiculées au Japon. Arrivée de ce phénomène en Europe vers la fin des années ’70 et importance actuelle.
- Les catégories et les publics
- Les mangas à l’heure du livre électronique et d’internet
- Critères de sélection en bibliothèque : les différents problèmes auxquels on peut être confronté et les propositions pour y remédier (gestion de l’achat des séries, âge des emprunteurs, …)
- Bibliographie sélective

Dates : le 28 février et le 14 mars 2011

Lieu : Bibliothèque Sésame : bd Lambermont, 200 à 1030 Bruxelles (Schaerbeek)

Intervenants : Kristel Hoolans des éditions Kana, Aurélye Vernaillen (libraire mangas et bd) et Nathalie Steenis (bibliothécaire)

PAF : 30 Euros pour les non-membres, 10 Euros pour les membres de l'APBD

Inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Marina De Ridder/Nathalie Steenis (BiblioJette) au 02/426.05.05

Nombre maximum de participants : 30

0
0
0
s2sdefault

Prix André Canonne 2010

Depuis 1992, le Prix André Canonne est destiné à encourager la lecture chez les jeunes de moins de 18 ans. Il récompense un projet d’actions à la sensibilisation à la lecture, en finançant sa réalisation pour un montant de 1250€. Il sera décerné au mois de novembre de cette année. Vous trouverez le règlement ci-après...

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Les bibliothèques au défi de la communication (Compte rendu n°1 du congrès annuel de l’ABF)

entreeLe congrès annuel de l’ABF (Association des bibliothécaires de France) qui se tenait à Lille fin juin dernier avait choisi de parler « com » en six sessions et sept ateliers. Des propos de tous les orateurs qui se sont succédé aux différents micros, il est bien difficile de dégager une synthèse. Cependant, correspondante sur place de l’APBD, je vais tenter de réunir en quelques paragraphes les conseils recueillis pour une communication réussie.

Chacun se crée des représentations mentales et, lorsqu’elles deviennent collectives, sociales, elles sont particulièrement difficiles à casser. Or le non-public, le public par segments, les élus, la presse et le personnel lui-même se créent des images de la bibliothèque, de véritables représentations sociales qui ont la vie dure. Pourtant la bibliothèque présente un déficit d’emprise symbolique sur la ville (vous connaissez tous un boulevard de l’Opéra ou une place du Théâtre, connaissez-vous une avenue de la Bibliothèque ?).

Á titre d’exemple, pendant le congrès, le quotidien régional La Voix du Nord proposait sur son site un sondage express : « Vous et vos enfants iriez plus souvent en bibliothèque si… » Les réponses du type « si elle était ouverte tard le soir », « si elle ouvrait le dimanche », « si elle offrait des services plus variés »… n’étonneront guère ; par contre, le plus éclairant sur la représentation que l’on se fait de la bibliothèque – et le plus déprimant pour les bibliothécaires – fut sans nul doute le nombre de réponses : 389 sur plus de 120 000 visites… !

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Chassé-croisé de valeurs

.. ou la vision d’une sociologue sur le service public et le secteur privé

Parmi les conférences introductives du congrès de l’ABF à Tours, il en est une qui mérite l’attention, à cause du recul qu’elle apporte face au monde contemporain du travail. Danièle Linhart, directrice de recherche au CNRS, ose dire tout haut ce que bien des travailleurs pensent tout bas, sans doute parce qu’elle est française et que les suicides chez France Télécom ont été très douloureusement ressentis par tous ses compatriotes. Elle pose un diagnostic clair mais n’apporte hélas aucune solution. Sans doute vaut-il mieux tout de même être conscientisés et comprendre certains mécanismes qui ne sont pas absents de nos milieux de travail culturels…

 

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Journée d’étude à Rotterdam le 07.06.2011

Journée d’étude à Rotterdam

Journée d’étude organisée en partenariat avec l' APBD (L’association professionnelle des bibliothécaires et documentalistes, Commission Jeunesse ), Le Centre de Littérature de Jeunesse de Bruxelles et La Section belge francophone de l’IBBY (International Board on Books for Young people).

Lire la suite

0
0
0
s2sdefault

Réunions de conseil d'administration

Pour vous tenir informés de notre travail, nous avons décidé de vous faire part des sujets traités lors des réunions de conseil d'administration.
Nous sommes toujours à votre disposition pour répondre à vos questions, nous lirons volontiers vos remarques et tiendrons compte des suggestions que vous émettrez.
Pour le CA,
Fabienne Gérard, Secrétaire

Le lundi 17 juin, le CA s'est réuni à Morlanwelz.
Les points à l'ordre du jour étaient
-    Programmation des activités de 2010 et 2011
-    Les neurones et la lecture, le 04 octobre 2010
-    Déplacement au salon du livre pour la jeunesse à Montreuil, le 29 novembre 2010
-    Proposition de formations pour 2011
-    Préparation du colloque « Bibliothèques, lecture et société » en hommage à André Canonne, à Manage le 18 novembre 2010
-    Participation de l'APBD au congrès de l'ABF à Tour et compte-rendu par Françoise Dury
-    Divers
-    Réalisation de matériel de promotion de l'association
-    Projets pluriannuels : demande de précision quant aux critères de reconnaissance à la CF

Le CA se réunira le jeudi 9 septembre à Ixelles

0
0
0
s2sdefault
  • 1
  • 2

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin