Visite à la FSMA : des outils ludiques pour éveiller le consommateur responsable en chacun de nous !

Nos outils pourraient intéresser le monde des bibliothèques : c’est sur base de cette idée que Marc Nolf et Karine Huet, responsables éducation financière à la FSMA, ont souhaité rencontrer l’APBD pour une présentation des outils « Gère tes pépètes » et « Argent sur table ».

Et il faut bien dire que nous sommes d’accord avec eux : ces outils pourraient vous intéresser, que ce soit pour les animer ou les mettre à disposition de vos usagers.

 

IMG 2302petiteApprendre aux enfants à gérer un budget, susciter la réflexion et développer la coopération :  c’est ce que propose l’équipe éducation de la FSMA avec leurs jeux « Gère tes pépètes » et « Argent sur table ».

« Dans Gère tes pépètes, les enfants - par groupe de quatre ou cinq - doivent organiser un voyage scolaire pour l’ensemble de la classe, mais attention, le budget est de 50 € par élève » nous explique Karine Huet. Une mission a priori simple et pourtant, les choix ne vont pas être faciles. En effet, les enfants doivent choisir une activité, un moyen de transport, un goûter et un souvenir. Pour chaque choix à faire, plusieurs propositions - à prix différents - leur sont présentées. Chaque volet du voyage comprend également une proposition gratuite et une épargne est par ailleurs proposée. Aux jeunes organisateurs de trouver le bon compromis entre les goûts de chacun, l’intérêt collectif et le budget à respecter.

Une fois le voyage établi, les enfants se voient enlever 20 € dans leur budget, sachant que le transport est déjà réservé. Ils auront donc à remanier leur voyage et trouver de nouveaux consensus. Et c’est ici que l’épargne proposée au début du jeu pourrait bien être utile à quelques uns.

Enfin, dernière étape, un nouvel élève arrive en classe. A chaque groupe de décider s’il souhaite l’intégrer au voyage. La notion de solidarité est mise à l’épreuve pour clore l’activité.

IMG 2325petiote

Gère tes pépètes, dans l’envers du jeu

Le jeu a été initialement créé à l’occasion de la semaine de l’argent il y a un peu plus d’un an, semaine durant laquelle plus de 30 000 élèves ont pu y jouer. Depuis, la demande est très forte pour la FSMA, qui envoie chaque jour des exemplaires du jeu au quatre coins de la Belgique.  

Et si le succès est autant au rendez-vous pour cet outil, c’est surtout grâce à la qualité et la rigueur qui furent de mise tout au long de sa construction. Un comité de pilotage, constitué notamment de spécialistes et pédagogues des différents réseaux d’éducation, étaient présents pour conseiller l’équipe de la FSMA et veiller à ce que le jeu rencontre les compétences issues des référentiels scolaires et offre aussi des garanties pour les enseignants. « La liste des compétences développées par le jeu est présente dans le mode d’emploi. Cela permet aux enseignants d’utiliser le jeu en toute cohérence avec les programmes » précise Marc Nolf.

En développant ce jeu, notre duo souhaitait éviter un côté « moralisateur » et plutôt mettre l’accent sur la réflexion. En construisant eux-mêmes leur voyage de A à Z, les enfants sont confrontés à la réalité d’une gestion de budget. Le voyage planifié par chaque groupe est respecté sans jugement de valeur. Le jeu est cependant ponctué de questionnements philosophiques de la part de l’enseignant ou l’animateur. Les enfants confrontent donc leurs choix, argumentent, contre-argumentent…Tout le dispositif rend les participants actifs, responsables et critiques.

 

 

ARGENT SUR TABLE : les ados face aux réalités de la vie active

IMG 2329petite

Un second outil a également été créé, cette fois pour des élèves des 2ème et 3ème degrés de l’enseignement secondaire. « L’idée ici est qu’ils se rendent compte du coût de la vie » commente Karine Huet.

Un jeu de cartes bilingue, qui se joue par groupe de deux ou trois. L’enseignant ou l’animateur pourra proposer ou non certaines cartes en fonction de l’âge des élèves.

Une mise en situation d’emblée : les étudiants reçoivent leur premier salaire (1500€) et doivent répartir leurs dépenses en fonction des cartes représentant tout ce à quoi ils ont accès (besoins et envies confondus) : logement, électricité, transports, médias, nourriture, animaux, sorties…

« Au début, beaucoup pensent que 1500 €, c’est une grosse somme d’argent. Et finalement, ils se rendent vite compte que 1500€, ça peut partir très vite » explique notre experte.

Pour assurer une mise en situation réelle, le jeu est accompagné d’un référentiel listant les chiffres des besoins de chacun pour mener une vie digne. « Un référentiel capital dans le déroulement du jeu, précisent les deux responsables, les élèves n’ont pas toujours conscience du coût réel de la vie. Ils peuvent par exemple ne mettre que 250 € pour le logement ou ne rien payer pour les soins de santé ». Il s’agit donc de conscientiser ces futurs adultes à la gestion financière qui les attend.

Une fois le salaire dépensé par chaque groupe, les différents choix sont confrontés et la discussion prend place. Sur le même principe que « Gère tes pépètes », le jeu s’inscrit dans une démarche citoyenne.

La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille et chaque groupe se voit maintenant perdre son travail. Il leur reste 1200 euros à répartir sur le mois, sachant qu’il y a une série de coûts non modifiables. Les élèves sont ainsi amenés à s’imposer des priorités et à ajuster leur gestion.

L’équipe éducation de la FSMA a aussi testé cet outil avec des groupes d’adultes. « Le vécu est différent. Ils amènent des solutions très concrètes et s’échangent leurs astuces pour faire face aux difficultés. »

Si Gère tes pépètes et Argent sur table sont initialement destinés à l’enseignement, Marc Nolf et Karine Huet souhaitent qu’un maximum de personnes puissent profiter de ces outils - entièrement gratuits rappelons-le. Alors si vous souhaitez mettre Gère tes pépètes et Argent sur table à disposition du monde des bibliothèques et ludothèques, n’hésitez pas à prendre contact avec eux ! 

 

Pour vous procurer les jeux, c'est par ici

Pour en savoir plus sur les autres outils pédagogiques mis en place par Wikifin, le programme d'éducation financière de la FSMA, c'est par ici !

 

0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin