Je NE lis PLUS dans ma commune


Durant la matinée de réflexion de l'APBD ont été évoqués deux textes relatifs à la situation difficile du secteur de la lecture publique en raison des restrictions budgétaires imposées par la FWB. Suite à la demande de nos membres, nous relayons ici la pétition et la lettre à la Ministre diffusées par les collègues de la Province de Liège.

Par ailleurs, vous serez informés des suites données à la matinée de réflexion de l'APBD prochainement.



Je NE lis PLUS dans ma commune


Cher(e) usager(ère) de la bibliothèque,

En cette période de disette budgétaire, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé, sans concertation, de raboter les budgets octroyés à vos bibliothèques publiques.

Les bibliothécaires sont donc, à juste titre, inquiets pour leur avenir, mais aussi pour l'avenir de leur bibliothèque, et, bien sûr, de votre avenir comme utilisateur.

Dans un futur proche, ces restrictions budgétaires actées par la Ministre en charge de l'enseignement et de la culture vont entrainer pertes d'emploi, diminution des services offerts et tôt ou tard la fermeture de bâtiments.

Et, pourtant, les bibliothèques sont, depuis des dizaines d'années, un acteur essentiel de la vie culturelle à côté des musées, des centres culturels et des théâtres. Les chiffres sont éloquents : 825.000 usagers et 10.500.000 prêts.

Convaincus du rôle primordial des bibliothèques dans notre vie sociale et culturelle, nous demandons à Madame la Ministre :

  1. le respect du décret et de son arrêté d'application afin de mener les actions culturelles nécessaires à l'épanouissement de chaque personne au sein de notre société ;
  2. de rechercher, par tous les moyens, les budgets nécessaires à la reconnaissance des bibliothèques ayant déposé un dossier et qui auraient dû être reconnues au 1er janvier 2015 ;
  3. de traiter la lecture publique à l'égal des autres secteurs culturels lorsque les marges budgétaires se dégageront, et de lui appliquer simultanément des mesures égales.

Vous connaissez votre bibliothèque
Vous connaissez son personnel.
Vous êtes convaincus qu'il faut maintenir ses missions.
Alors faites un geste citoyen et signez cette pétition.


Merci d'avance

 




Lettre à la Ministre

Madame la Ministre,

 

Nous avons pris connaissance par certains courriers de l'administration des mesures budgétaires prises par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre du décret-programme du 18 décembre 2015, publié au Moniteur belge le 5 février 2015.


Nous avons également pris connaissance, soit par lettre de l'administration de la FWB, soit lors de réunions professionnelles de mesures complémentaires relatives à la lecture publique.


Une série de questions se posent à nous, questions pour lesquelles nous n'avons jusqu'à présent reçu aucune réponse claire et complète. Nous sommes dans l'incertitude quant à l'avenir de nos bibliothèques publiques.


Suite au décret de 2009 relatif au développement des pratiques de lecture organisé par le réseau public de la lecture et les bibliothèques publiques, nos bibliothécaires ont consacré beaucoup de temps et d'énergie pour assimiler leurs nouvelles missions et être en mesure de présenter leur dossier de reconnaissance.


Le secteur de la Lecture publique n'est bien sûr pas le seul touché, et nous sommes conscients des difficultés budgétaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, difficultés budgétaires que nous partageons d'ailleurs au niveau des pouvoirs locaux. Mais la situation en matière de Lecture publique est particulièrement floue et sans perspectives.


Nous craignons qu'à terme, la dynamique nouvelle insufflée par le décret de 2009 ne retombe et que nos équipes, non soutenues dans leurs efforts, ne se découragent.


Aussi nous serions vous très reconnaissants de bien vouloir nous faire savoir quelle est votre position sur les questions suivantes :

  • Le décret-programme a diminué les subsides de fonctionnement et d'activités de 1%, l'administration annonce également une diminution de 18 % de ce subside. Y aura-t-il encore d'autres diminutions ?
  • Y aura-t-il un moratoire sur les reconnaissances de bibliothèques ?
  • Quand le décret sera-t-il complètement appliqué ?


Nous vous remercions de l'attention que vous porterez à notre demande et vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l'expression de notre considération distinguée.

 

0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin