Compte-rendu de notre après-midi de réflexion

Le mois dernier, à l'occasion de notre Assemblée Générale, nous vous proposions trois ateliers, trois thématiques: formation, promotion et évaluation.

Les membres présents ce jour-là ont activement nourri le débat et n'ont pas manqué de créativité! Alors qu'en est-il ressorti et quelles sont les actions qui s'en suivront? Voici un résumé des ateliers.

 

 

Atelier évaluation du POAP: 

Lors de cet atelier, les participants ont notamment fait référence à l'évaluation de leur PQDL. A l'unanimité, les participants ont suggéré une photographie actuelle de l'association. Cela permettra un point de comparaison par la suite.
Tous les objectifs développés dans le POAP ne pourront pas être évalués. C'est pourquoi, il faudra procéder à la sélection de quelques-uns d'entre eux.
Quid des actions menées qui n'apparaissent pas dans le POAP? Par exemple, le travail de lobbying n'était pas un objectif fixé par l'APBD et pourtant, ce travail est d'une importance capitale et il fait l'unanimité qu'il doit être évalué. 
Les membres présents ont par ailleurs fait référence à l'aide extérieure demandée pour l'évaluation de leur PDQL. En effet, certains ont fait appel à un organisme indépendant ou un coach indépendant pour apporter un regard nouveau et s'assurer d'une méthodologie efficace. 
Avant de faire appel à toute aide extérieure, il faudra établir un échéancier de l'évaluation intermédiaire. Ensuite, le chemin à évaluer devra être défini et détaillé. Enfin, il faudra établir un cahier des charges.

 

Atelier Communication : 

Il est évident que le travail de communication de l'Association a grandement été facilité par l'arrivée d'un permanent en juillet 2014. Depuis lors, le site Web a été remanié et régulièrement alimenté, une newsletter a été mise en place, l'association est plus présente sur les réseaux sociaux et une présentation lors des réunions de certaines centrales a été effectuée en 2015. Nous ne sommes donc pas dépourvus d'outils de communication.

Les membres soulignent les difficultés et points à améliorer:

- L'Association doit faire face au côté "fonctionnaire" du métier. Comment susciter plus d'engagement personnel ? 
- D'un point de vue plus formel, la newsletter manque de régularité.
- Le contenu des publications sur les réseaux sociaux devrait faire l'objet d'une réflexion.

Le groupe s'est donc tout d'abord penché sur la question de l'argumentaire. Un travail doit être effectué pour faire valoir l'intérêt de s'affilier. L'accent devrait être mis sur ce que nous pouvons apporter à chaque bibliothécaire ou documentaliste. Par ailleurs, depuis plus d'un an, un grand travail de lobbying au sein de la plateforme socio-culturelle est mis en place. Cette activité, initialement non prévue dans notre POAP, devrait être davantage mise en avant, d'autant que, comme le rappelle un membre, c'est grâce à la représentativité de la Lecture publique au sein de cette plateforme que les restrictions budgétaires de 2016 sont passées de 19% à 1% du budget.

Le groupe a ensuite envisagé un outil de communication papier. L'APBD pourrait élaborer un dépliant de présentation. Un flyer avait déjà été réalisé en 2015. Une version plus complète et actualisée pourrait voir le jour. La coordinatrice devrait également présenter l'association lors des réunions des bibliothèques centrales qui n'ont pas fait l'objet d'une rencontre antérieure et s'assurer du relais de l'information pour les opérateurs directs. Un participant souligne également l'intérêt de la démarche auprès des bibliothèques encyclopédiques.

La réflexion s'est ensuite portée sur le développement de nouveaux outils de communication. Un projet de WebTV est actuellement mis en place. Ce projet vise à valoriser le travail des bibliothécaires et documentalistes en Fédération Wallonie-Bruxelles mais surtout à être le relais d'informations. Les projets ou sujets présentés sous forme de capsules de quelques minutes doivent être utiles et susciter l'échange d'informations entre acteurs de terrain. Par ailleurs, cette WebTV pourrait présenter des dossiers thématiques, notamment en lien avec les modules de formation de l'APBD.

La presse a également été abordée. Lors de la promotion d'évènements, il faudrait mettre en place des dossiers de presse et exercer une sorte de "Lobbying". 


Atelier formation :

Dans l'ensemble, les participants à cet atelier ont suggéré une plus grande valorisation des formations mises en place par l'APBD.

Les parcours de formation de l'APBD axés sur un public spécifique à chaque édition recueillent des échos positifs et il serait justement judicieux de mettre cela davantage en valeur.

Les participants suggèrent des documents certificatifs de formation. Il y a d'une part les formations validées par le service de la Lecture publique, d'autre part celles qui ne le sont pas. Pour les formations validées par le service de la Lecture publique (comme les parcours), un document certificatif est déjà actuellement remis en attendant le document officiel. Pour les formations non validées, il serait intéressant de tout de même remettre un document attestant de la présence du participant.

Par ailleurs, un compte-rendu des formations devrait faire l'objet d'articles détaillés sur le site Web de l'APBD, tant pour informer les personnes n'ayant pas pu participer que pour valoriser le travail de l'Association en termes de formation.

Pour rester dans la valorisation, les participants à l'atelier suggèrent des "apéro-parcours", une soirée récapitulative de la formation où les personnes intéressées pourraient échanger sur les projets qu'elles ont mis ou mettent en place à la suite de la formation. Ce serait également un lieu d'information, toutes les données et coordonnées collectées tout au long de la formation seraient mis à disposition de tous. 

 

Conclusion

Voilà qui donne à l'APBD de quoi mettre en place de nombreuses actions en accord avec les attentes de ses membres. Nous vous donnons rendez-vous à la prochaine Assemblée générale, qui aura lieu le 24 avril 2017, pour faire le point sur ces beaux projets. L'APBD compte bien relever le défi d'ici là !

 

0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin