3 jours au Danemark

 

Fin mai, 36 d'entre nous sont partis à la conquête des terres danoises, sur les traces d'Andersen, Blixen et Hamlet. Un programme riche et varié, un timing parfois serré, une belle dynamique de groupe et une guide très pro ont fait de ces 3 jours un moment fort de l'association.

Découvrez quelques clichés du voyage ici !

 


-- VENDREDI 29 MAI --

Après une très courte nuit (notre vol décollant à 6h du matin), l'APBD est sur le départ à l'aéroport de Zaventem. Certains ont opté pour une valise flashy, histoire de ne pas l'égarer sur le carrousel à bagages !

10502128 709623899149004 2532610911179813665 n 11270196 709623862482341 7185004910022764598 o
unnamed2 11140195 709624585815602 7019153509322994764 n


 

Une fois arrivés à l'aéroport de Copenhague, la navette nous attend pour nous transférer vers le centre-ville. Nous cueillons notre guide sur la route, laquelle nous accompagnera tout au long du séjour. Et à ce propos, il faut souligner que nous tombons sur la rolls-royce des guides : Jeannie Krysiak. Ayant enseigné pendant des années le FLE, elle parle à merveille la langue de Molière et prend plaisir à orienter ses explications vers des sujets concernant nos professions.


DK 106 compressed

 

 

Nous prenons ensuite la route pour 3h de sightseeing. Une première halte devant l'opéra, construit sur les anciens docks en face du palais de la Reine, nous permet de visualiser d'un coup un superbe panorama de la capitale danoise. 

DK 033 compressed

DK 030 compressed

Panorama depuis l'opéra de Copenhague

 DSC 0005 compressed
Vue sur le nouveau théâtre royal

 DK 034 compressed

Le groupe attentif, cheveux au vent, surpris par la brise marine

DK 042 compressed

L'opéra vu depuis l'autre rive


Nous passons ensuite par le centre-ville au départ de la Bourse. Sans surprise, nous constatons que les deux roues sont partout présents dans la circulation. Nous continuons vers le Parlement pour accéder à un recoin paradisiaque, inconnu de certains Copenhaguois : les jardins de la Bibliothèque royale. 

u9i6AReH8J4HImsJwW-2bxFWpK9jRmwgd16hB7Pp3F8-P63KRgH1As4hUXudsJ8TkOM6KD7AthkS2vFUvn6XxAcomp

DK 036 comp

Le Parlement

bib
Les jardins de la bibliothèque



Notre visite se poursuit par un arrêt devant le palais d'Amalienborg. Le complexe est composé de quatre palais identiques disposés autour d'une place octogonale. Au centre, on peut voir la statue de Frederik V. La famille royale occupe le palais durant l'hiver. Notre guide Jeannie profite du cadre pour sortir ses photos de la famille royale. Elle nous explique aussi l'importance du drapeau pour le peuple danois.


fUUy5yR6EDIuEirDfVTrwRJBeSob5vAtkdi-wqjcgD0ktOXVfECmkh0PWuQ3QhUbtOD9fVgDMRgtSHBBSez Dccomp

Le palais d'Amalienborg

 


Enfin, notre matinée se clôture par un stop obligatoire devant la Petite Sirène, emblème de la ville. Jeannie nous explique que la statue en bronze inspirée du conte d'Andersen a mené une vie dure depuis sa réalisation en 1913, plusieurs fois vicitime d'actes de vandalisme, voire de décapitation !

BWXd9lFPD-jTpmA1YB5peXaGGs2Vp4xaNYLyOpkaa1Y

La petite sirène

 


Le car nous dépose ensuite devant l'imposante Bibliothèque royale (le nouveau bâtiment) pour nous permettre de nous sustenter avant que nous n'entrions à l'intérieur où nous attendent deux dames travaillant au sein de l'institution. Lise Bach Hansen et Juliane Hartsø Lassen nous font le plaisir de nous accorder une partie de leur temps pour une visite professionnelle. Elles connaissent l'amour belge du chocolat puisque nous sommes directement accueillis par de petits bonbons aux amandes enrobées de chocolat. Nous prenons place dans la salle de réunion « Karen Blixen » où l'on nous présente les missions et actions de la Bibliothèque royale, avant une visite guidée. Le constat est celui d'une bibliothèque qui fait davantage office de lieu de vie que de lieu de prêt. Elle se situe entre la bibliothèque et le centre culturel, et le rez-de-chaussée ressemblerait presque à un centre commercial avec sa cafétéria et ses escalators.

Ici, aucun livre n'est stocké au sein du bâtiment. Le Silo est situé à 5km de l'infrastructure et les ouvrages sont acheminés sur la base des demandes. Le public est majoritairement constitué d'étudiants et de chercheurs et les activités sont multiples pour attirer le public. Des conférenciers de renom sont déjà intervenus à la Bibliothèque royale et des actions spéciales students ont régulièrement lieu. Au sein même du bâtiment se trouve une salle de concert à l'acoustique finement pensée, et la Bibliothèque dispose de son propre orchestre. Plusieurs espaces d'exposition font également partie de l'édifice, lequel nous semble extrêmement spacieux et aéré (voire aérien, comme le montrent les photos à la suite).



3Ubp5Ju1Gj-PfO2ekCqOXqLS-WbVXCaT0y sbDAzP-ES9YTrhiosW YDjDpaIALirL4wRUJmnr7mnmqvzRI6aI
La Bibliothèque royale, aussi appelée Diamant noir, depuis l'extérieur

DK 072 comp
Le rez-de-chaussée

DK 070 compressed
Notre guide de l'après-midi, Juliane Hartsø Lassen

DK 062 compressed
La vue depuis le dernier étage (vertigineux s'abstenir !)


DSC 0045 compressed
Une des salles de lecture de la partie plus ancienne de la Bibliothèque



La soirée laissée libre, nombreux sont ceux à se rendre aux jardins de Tivoli, un parc d'attractions comprenant de nombreux bars et restaurants. Les animations n'y manquent pas : concerts et shows pyrotechniques sont au rendez-vous. D'autres flânent au nouveau port, le Nyhavn.

DSC 0083 compressed

Un des hôtels du Tivoli.

DSC 0065 compressed
Le nouveau port




-- SAMEDI 30 MAI --

La deuxième journée s'annonce tout aussi chargée que la première. Nous sortons de Copenhague et voyageons en car, toujours avec Jeannie, vers le nord. Nous effectuons le trajet en longeant la mer.

trajet 2

Itinéraire du samedi 30 mai

 

Notre premier arrêt s'effectue à Rungsted pour la visite du musée Karen Blixen. Celui-ci est établi dans l'ancienne demeure de la femme de lettres, où elle est née et morte. Y sont présentés des objets de la vie de Karen Blixen, ses manuscrits, sa bibliothèque personnelle et des photographies, le tout dans un décor resté intact. Les fleurs sont partout présentes et quotidiennement remplacées. Derrière le musée, on accède par un petit sentier à la tombe de l'écrivaine, inhumée aux côtés de son chien.

6mvpMivijlrVgkEQ5gpn INFhQCFfuoK6hDGdCpgvRoaAlYfVoKmSwiBY GcCQJelHcpIDBeiki3KWwLtCbyu0

DK 089 comp


Nous nous dirigeons ensuite vers le château de Frederiksborg, haut lieu de la monarchie danoise. Des peintures et portraits sont l'occasion pour notre guide de nous retracer l'histoire de son pays. 

EiHiahacOh1qQ3KFN9SjY3LJzJ8IIUofnBuS9M6fg6YoSRsN17jSRdvEB27Mwpp6FSEXPrnLVqxD-uLF9iNsUQ

 

DSC 0113 compressed

La chapelle des Chevaliers de l'église du château, où sont représentés les blasons de différents ordres (notamment celui de l'éléphant)



Notre troisième arrêt a lieu à Helsingør où se trouve le château de Kronborg, situé à quelques milliers de mètres de la pointe de la Suède. Jeannie nous montre l'importante fortification du château, lequel serait le cadre de la tragédie de Hamlet. 

Non loin du château, on peut admirer une réplique masculine de la Petite Sirène. Toutes les 15 minutes, la statue cligne d'un oeil. Lui fait face un imposant centre culturel.

0H rGKQ4VFtGUyoR2nbFOjq1nC5-GKd7lTU6gb2OxsQ

A l'affût d'un clin d'oeil de la version masculine de la Petite Sirène



b-EisloMNSRJmVStcHAwxnLt04-bGVgEHb5B8mnheCMaltf-Vhqfie8WqC4X5CGsG0Out8FpOxp8xWoLKOYtRw
Le centre culturel

 

Notre journée se termine par une visite surprenante du musée maritime. Situé dans une ancienne cale sèche, le lieu en lui-même à de quoi nous impressionner. Les voyageurs, parmis lesquels certains étaient dubitatifs quant à leur intérêt pour cette visite, sont vite enchantés. La scénographie du musée est incroyablement pensée et l'espace est très aéré de manière à faire cohabiter tous les publics. Nous avons aussi la chance de pouvoir visiter les archives du musée et de dialoguer avec l'un des professionnels sur place. 

DK 123 comp
L'ancienne cale sèche et la voie d'accès au musée

DSC 0132 compressed DSC 0135 compressed

Quelques vitrines d'exposition

AJa16prQZoUxrkMkxiZbWMsjPhYGT gGWAA5BcQpaXYyRXrOkfjPGW5CqaHZwMfN3LT-q5cxmPozQtXi7kqPDA
Le centre d'archives


-- DIMANCHE 31 MAI --


Le programme de la dernière journée est plus relax. Nous partons pour la matinée à la maison des contes d'Andersen. Dans les différentes galeries sont illustrés plusieurs contes d'Andersen avec des animations musicales et de lumières.

DSC 0152 compressed

Le séjour se clôture par une après-midi libre. Tandis que certains profiteront d'être dans l'une des capitales mondiales du design pour visiter le centre danois du design, d'autres parcoureront la glyptothèque Carlsberg, un musée ouvert par le fils du fondateur de la brasserie éponyme regroupant des antiquités, sculptures et peintures. Pour d'autres encore, le temps libre sera l'occasion de déambuler dans Christiania, un quartier de Copenhague aussi appelé « ville libre », constituant le plus grand squat d'Europe. 

Et pour terminer, une photo du groupe des 36 voyageurs de l'APBD !

DSC 0139 compressed


Un grand merci à tous les participants pour leur enthousiasme durant tout le voyage et pour leur confiance pour cette première expérience de l'APBD,

Merci à Johnny Dussart qui a organisé de main de maître le programme et a veillé à son suivi,

Merci à notre guide de choix, Jeannie Krysiak,

Merci à l'agence de voyage Expert Travel et plus particulièrement à Christine Pierard qui s'est chargée de tous les aspects pratiques,

Merci à Guy Tondreau, trésorier de l'APBD, qui a géré le budget du voyage avec succès.


 

 

0
0
0
s2sdefault

Lettre d'information

Adresse e-mail :
S'abonner
 Se désabonner
 

Association Professionnelle des Bibliothécaires et Documentalistes.

Siège social : Chaussée de Charleroi, 85 à 5000 Namur

Bureau : rue Henri Lemaître 78 à 5000 Namur

Téléphone : 0472/94.12.05

Nous contacter 

Suivez-nous

facebook Facebook

google plus Google +

linkedin 1 Linkedin